Loizate et Ekaitza

28 novembre 2016

Loizate et Ekaitza

Randonnée CLUB DU POLO

Guide : Michel

Participants (8) : Michel, Nicole, Annie, Françoise, Carmen, Jean-Baptiste, Claude, Richard


Fiche technique (notes de Nicole, actualisées le lundi 28 novembre 2016 ; rando B Polo Beyris)

Ascension du Lozaite et de l'Ekaitza depuis le village de Zubieta. Départ du Polo à 7h30, démarrage de la rando à 9h00. On Traverse la route depuis le parking et on prend à gauche un chemin de gros galets ; on le suit en montant dans la forêt pour atteindre la piste balisée jaune/blanc. Cheminement sur cette piste qui, en quelques lacets va nous conduire à une intersection (pylônes) avec des pierres sur la gauche (ancienne carrière ?). On abandonne le balisage et on prend à droite de la clôture pour monter rudement vers le point culminant (croix blanche au ras du sol au sommet). ARBURUA. On redescend au col d’Arlepo (à droite de la clôture). Col d’Arlepo. Arbre isolé et poste de chasse. On passe un dernier mamelon avant d’aborder la montée du Pic IRAMENDY. Nous évitons ce sommet en prenant à gauche, dans un bosquet, une piste qui contourne par le flanc et va se transformer en piste. Nous suivons cette belle piste forestière, dans un bois de hêtres ; on arrive au portillon puis on prend à gauche pour gravir le sommet de LOITZATE que nous atteignons à 12h40. Nous ne nous y attardons pas. Pause pique-nique (45 minutes) juste en contrebas de la crête à l'abri du vent. Carmen nous a préparé du Pisco, boisson nationale du Pérou où elle a séjourné ce mois-ci, nous apprécions aussi le gâteau d'Annie et le chocolat de Françoise... Nous remontons au portillon pour continuer la ligne de crête jusqu’à la borne triangulaire (Aranaz/Goizueta/Zubieta). Là, on prend perpendiculairement vers la droite pour se diriger vers EKAITZA. Sommet EKAITZA. On continue au-delà de ce sommet puis on redescend par la crête jusqu’à une borne de limites de villages ; on abandonne alors l’azimut et on prend à droite, en crête, le long d’un bois, on descend toujours. On cherche un chemin parfois difficile, étroit, caillouteux, jusqu’à retrouver une piste au bout de laquelle on prend à droite. On arrive sur une large piste carrossable. Au choix de piste suivant, nous prenons tout droit, jusqu’à rencontrer un carrefour de quatre chemins dont l’un sur notre droite est barré par des bois et branchages. A ce niveau là, on quitte la piste, on prend à gauche, le long d’une courte plantation de sapins. On se laisse guider sur ce petit sentier dans la forêt de pins, (chemin impraticable en été à cause des xaxis) ; puis on suit un petit canal puis un tuyau d’amenée d’eau jusqu’à un choix : on prend le chemin qui va tout droit, légèrement en contrebas (c'est-à-dire laisser filer à gauche le tuyau d’eau) puis on continue jusqu’à un croisement plus important (terre rouge). On descend maintenant hors forêt et on double deux bâtisses qui semblent habitées ou du moins utilisées. On arrive ainsi à la maison « Palaziocelai » où naît une piste en ciment. On suit cette piste qui va nous descendre à la route « Ituren Zubieta ». À la route, on prend à droite, au bord sur deux cents mètres, puis on emprunte, à gauche au niveau du moulin, un platelage bois parfois glissant qui nous ramène au point de départ. Retour aux voitures à 17h00 après avoit fait un petit crochet au moulin de Zubieta. Le ciel de cette fin d'après-midi de novembre est déjà bien sombre et il est temps de rentrer.

Météo : temps froid et couvert, brouillard pratiquement tout le long de la randonnée, pas de vent excepté sur les crêtes (léger vent de NE très vif !). Températures entre 3°C et 6°C.

Dénivelé positif total : 1250m

Distance parcourue : 19Km

Temps de marche : 7h

 

Copyright © RB64