Belchou

16 août 2018

Belchou

Randonnée Anglet Accueille

Guide : Richard

Participants (11) : Richard (guide), Jacques D, Jacques P, Nathalie, Martine, Annie, Jean-Michel, Pierre, Francis, Anne-Marie L, Jakes L



Cette randonnée, déjà testée en reconnaissance le 10 août, s'effectue autour et au sommet du Belchou dans la vallée de l'Ostabarret (ou Oztibarre /Os?tibare en basque : pays historique de la province basque de Basse-Navarre, correspondant au cours supérieur de la Bidouze). Le Pic du Belchou (1139m) est malnommé, il constitue plutôt un dôme arrondi et dénudé, un peu à l'écart de la chaîne qui permet par temps clair de profiter d'un incroyable panorama sur les Pyrénées. Il appartient au Massif calcaire des Arbailles et comporte d'intéressantes formations karstiques* : dolines, lapiaz, aven ainsi que l'étonnant Poljé de Lahondo. Démarrage de la randonnée à 9h15 depuis le Col de Zuharri (708m) au-dessus du village de Hosta, nous garons les voitures sur une petite aire aménagée et prenons connaissance du panneau destiné aux randonneurs. Nous suivons la route goudronnée jusqu'au col de Lahondo (975m) situé 3km plus loin. Après avoir observé la doline et y être descendu, nous nous dirigeons vers le nord-est en direction du sommet, dominant l'impressionnant Poljé de Lahondo sur notre droite. La marche s'effectue hors sentier sur des pentes tantôt herbeuses, tantôt recouvertes de formations de roches calcaires caractéristiques de ce massif. Ces zones demandent un peu d'attention (présence de Lapiaz) mais le terrain est sec, le temps est clair et agréable, les sommets environnants et plus lointains se profilent à l'horizon, on note une grande barre nuageuse à l'ouest, au-dessus de l'océan. Arrivée au sommet du Belchou (1129m) vers 11h00, nous faisons une brève pause au-dessus de la construction qui jouxte le pylône. Descente vers le nord-est hors sentier pour atteindre le replat nord où passe la petite route menant aux cayolars, nous pique-niquons un peu plus loin (11h45 à 12h20) à l'ombre d'un chêne contre une petite barre rocheuse. Des brumes nuageuses arrivent par l'Ouest masquant très vite le sommet du Belchou, nous reprenons alors notre marche, un peu en contrebas de la crête qui contourne le Poljé. La piste est discontinue mais la voie à suivre reste évidente et les balises se succèdent à des intervalles réguliers. Après avoir passé un collet à travers une zone rocheuse, nous descendons sur le versant EST en direction du collet d'Héhulatzé (936 m) enveloppé à présent par la brume. Ce point de passage atteint, nous virons vers l'Ouest et descendons la pente vers le poljé (piquets balisés de jaune). Nous le traversons sur toute sa longueur en nous arrêtant pour goûter le spectacle extraordinaire que constitue cette formation géologique si particulière : une vaste dépression fermée presque parfaitement plate... La remontée en face s'effectue à droite du cayolar sur un terrain herbeux et par des sentes discontinues. Nous ne manquons pas d'observer les deux avens (gouffres) qui se trouvent sur notre route, cachés par des arbres et tous deux entourés d'une clôture de sécurité (une d'entre elles est endommagée). Plus haut, nous retrouvons le col de Lahondo et sa doline ainsi que l'itinéraire de départ sur la route goudronnée. Arrivée à la voiture à 14h35 ; libérés de nos sacs à dos, nous effectuons le petit aller retour pour faire l'ascension de l'Othmunho (ou Othamendi, 762m) juste en face. Fin de la marche à 14h50. Partage du verre de l'amitié au restaurant Espellet à Larceveau.

* Note : les définitions des termes relatifs au relief karstique sont données dans les commentaires sur les pages de la randonnée de la semaine précédente au même endroit

Météo : ciel clair le matin, arrivée nuageuse à midi puis brume d'altitude à 900m, léger vent intermittent (WNW 10km/h). Températures : 19°C à 21°C.

Dénivelé positif total : 700m

Distance parcourue : 13,5Km

Temps de marche : 4h45

 

Copyright © RB64