Pic d'Irau

21 mars 2019

Pic d'Irau

Randonnée Anglet Accueille

Guide : Christine B

Participants (18) : Christine, Jacques P, Michel B, Alain G, Jacques S, Margari, Nathalie, Martine, Rachel, Ghislaine, Anne-Marie, Jean-Michel, Annie, Evelyne, Jakes, Jean, Richard


Départ d'Anglet à 8h00, démarrage de la rando vers 9h40 au pont franchissant le petit ruisseau au-dessous de la borde Etxebarnea (cote 410). Nous nous y rendons en allant tout au au bout de la route goudronnée partant d'Eterenguibel puis en suivant sur 3 km une piste empierrée et parfois pentue : le bout du monde ! Pour ce premier jour du printemps, Christine nous propose aujourd'hui une randonnée vers l'Irau en suivant l'itinéraire classique dans un premier temps à l'aller jusqu'au col ; pour le retour nous emprunterons la crête Nord /Sud en suivant un petit sentier discontinu, laissant à l'est l'itinéraire traditionnel qui suit le GR10 et passe par le col d'Hegieder. Il fait froid au départ au fond de ce vallon ombragé et encaissé (3°C), heureusement nous retrouvons au bout de quelques minutes de marche un soleil revigorant et généreux, aussi nous nous découvrons bien vite pour aborder les premières pentes. Nous suivons dans un premier temps la piste empierrée que nous remontons. Celle-ci va bientôt s'élever en lacets puis traverser un bois. Le chemin est maintenant un bon sentier de plus en plus raide, jusqu'à atteindre la crête (arête nord-est de l'Irau) que l'on va franchir puis suivre ; via ce superbe chemin en balcon, parfois creusé dans la roche, nous passons sous les falaises à l'à pic de l'Irau. Le chemin est étroit et les aplombs impressionnants, mais il n'y a aucune difficulté technique et il suffit de rester bien attentifs à nos pas. Magnifique vue sur les sommets encore enneigés, la lumière est sublime. Juste avant le col d'Irau, nous faisons une petite pause, puis nous grimpons le long d'une combe très pentue pour basculer de l'autre côté où nous dominons le col d'Irau (1008m), le route menant à Iraty en contrebas et une perspective dégagée sur l'Errozate, l'Okabe et le Bizkarze au premier plan. La montée finale se fait le long de la crête en se terminant de façon très raide. Pic d'Irau (1152m, 12h15), nous y faisons la pause pique-nique de 12h20 à 13h00. Juste à côté au nord s'élève la pointe secondaire (l'Irau est un sommet bicéphale), alltière et vertigineuse, elle peut être atteinte par un petit col très exposé sur un sol éventuellement glissant : ça n'est pas (plus ) pour nous... Quelques randonneurs facétieux s'amusent à lancer des boules de neige confectionnées avec les les fines couches restées sur le sommet. Il ne fait pas chaud et nous ne nous attardons guère. Nous allons donc suivre le sentier de crête peu fréquenté et discontinu pour la descente en nous efforçant de rester au plus près de l'arête mais toujours vers la gauche, la pente étant très raide de l'autre côté. Nous gravirons ou éviterons tour à tour petites éminences ou barres rocheuses en fonction de la rigueur de la pente. Après une descente abrupte avec certains passages délicats dans les barres rocheuses, on atteint un pâturage pentu puis nous arrivons sur une piste. Nous la suivons sur la gauche pour s'approcher du fond du vallon et du ruisseau. On le franchit par le le pont à droite pour passer la rive gauche et retouver les voitures (15h20). Pas âme qui vive tout au long de cette belle randonnée dans un endroit sauvage. Partage du verre au bar restaurant de Zuharpeta à Saint Jean Pied de Port.

Météo : temps frais, nuages épars, ciel lumineux, léger vent de NE (15Km/h). Températures : 3°C au départ, 13°C dans l'après-midi.

Dénivelé positif total : 1050m

Distance parcourue : 11Km

Temps de marche : 5h

 

Copyright © RB64