Adi et Iturrumburu depuis Urepel

29 juillet 2019

Adi et Iturrumburu depuis Urepel

Randonnée de reconnaissance

Guide : Richard

Participants (3) : Richard, Nathalie, Martine R


Superbe boucle inédite au fond de la vallée des Aldudes et aux portes du Pays Quint, avec l'ascension du fameux Mont Adi et de l'Iturrumburu.

Départ d'Anglet à 7h20, avant de commencer la randonnée, nous prenons un café au bar "C'Vall" sur la place d'Urepel. Nous démarrons à 8h45 depuis le parking de la place (410m), il fait plutôt frais et le ciel est parfaitement limpide. La petite route goudronnée monte bien, plus loin nous devons effectuer un détour en prenant un chemin parallèle sur la gauche : une vache peu conciliante nous barre la route (très étroite à cet endroit) pour protéger son veau juste derrière. Nous n'y perdrons pas au change car le sentier serpentant dans les fougères demeure bien plus agréable que le goudron. Le chemin s'élève encore, nous passons le col Korrota (848m) sur les flancs de l'Ichterbegui et franchissons sans nous en apercevoir la frontière. Ici elle ne respecte absolument pas la ligne des crêtes ou un quelconque relief, mais trace tout droit entre l'Ichterbegui et le Lindus. Peu après le col d'Itcherbegui (860m), nous marquons une pause. L'atmosphère est particulière ici, nous avons l'impression d'être dans une sorte de no man's Land sauvage et isolé. Aucune trace de construction non plus à cet endroit, la présence humaine ne s'y manifeste guère et reste plus que discrète... Plus loin une clôture longe la "frontière naturelle", elle délimite le Pays Quint, on découvre alors l'énorme masse de l'Adi (ou "Ahadi" suivant les cartes). Nous continuons la rude ascension en suivant la clôture. Au sommet (1457m) à 11h20. Vue immense, nous avons en plus la chance de bénéficier d'un temps parfaitement clair.
Descente au col d'Adatun (1220m), nous suivons les balises rouges et blanches (GR 12 espagnol), passons une éminence rocheuse et boisée puis gravissons la pente de l'Iturrumburu en longeant à nouveau la clôture. Pique-nique sur ce sommet herbeux (1338m) de 12h15 à 13h00. Le panorama sur la Vallée des Aldudes est là aussi magnifique, nous rencontrons à cet endroit les 3 seuls autres randonneurs du jour. Descente au col de Sorogain (970m), nous traversons la petite route goudronnée, passons la barrière canadienne et remontons les flancs du Behordegi, toujours en longeant la clôture. Peu avant le sommet, nous bifurquons sur la gauche pour suivre le GR 12. Ce sentier bien balisé trompe notre attention car nous omettons de virer à gauche (sud) pour suivre le bon tracé sur la crête qui descend. Nous retournons sur nos pas (ayant parcouru inutilement 800m environ) en nous fiant au GPS qui se révèle être une aide précieuse pour rester sur le tracé, car au sol il n'existe pas la moindre trace ou marque d'un quelconque sentier. La piste menant au creux du vallon est pittoresque, nous retrouvons la route goudronnée plus bas. Elle nous ramène à Urepel après 3 kilomètres de descente en virages et le franchissement d'un pont (432m). Brève visite de l'église et arrivée au parking à 15h25. Partage du verre de l'amitié (offert par Martine) au bar "C'Vall" sur la place du village.

Météo : Très belle journée, ciel limpide et lumineux, arrivée des nuages par l'Ouest juste en fin de randonnée. Vent de SSW (20km/h) au sommet. Températures de 14°C au départ à 26°C en arrivant à Urepel, plus fraîches sur les hauteurs.

Dénivelé positif total : 1335m

Distance parcourue : 19,5Km

Temps de marche : 5h30

 

Vidéo

Adi et Iturrumburu depuis Urepel

Video
Au sommet de l'Adi
Copyright © RB64