Artikutza et Izu

3 octobre 2019

Artikutza et Izu

Randonnée Anglet Accueille

Guide : Richard

Participants (17) : Richard, Jean-Charles, Dany, Michèle B, Philippe, Frantxoa, Jean, Nathalie, Félix, Margari, Jakes R, Léon, Jahda, Evelyne P, Ghislaine, Anne-Marie G, Alain B


Le domaine d'Artikutza, ou Finca de Artikutza, est une enclave gipuzkoane située en territoire navarrais, dans le sud-est d'Oyartzun. C'est une réserve naturelle de 3 680 hectares, riche d'un long passé historique et protohistorique, des forges aux dolmens.
Artikutza appartient à la ville de Saint-Sébastien depuis 1919. En 1901, une épidémie de typhus ravagea Saint-Sébastien à cause des eaux infectées du Rio Anarbe qui alimentait la ville. Il fut décidé alors de construire de nouveaux captages à la source même. Après de fastidieuses négociations avec le propriétaire des lieux, Don Esteban de Acillona Y Garay, marquis d'Acillona, la ville acheta le domaine pour le prix de 3 200 000 pesetas. Un réseau de canaux fut construit et, dans les années 50, le barrage alimenta la ville. Aujourd'hui, il n'est plus utilisé à cet usage, car il est remplacé par le barrage d'Anarbe. Mais il est devenu un espace protégé, où de nombreux circuits balisés sont ouverts aux randonneurs. (Données Internet)

La randonnée d'aujourd'hui a déjà été effectuée en reconnaissance le 27 novembre 2018 ainsi que par la plupart des randonneurs du jour, en début d'année avec Christine dans une version plus courte. C'est donc une occasion de redécouvrir le domaine d'Artikutza en faisant une large boucle autour de son lac, ou plutôt de la dépression qu'il reste, nichée au fond de la vallée. Au menu de superbes forêts (hêtraies notamment), un village abandonné et restauré, des vestiges mégalithiques et une belle cascade tout en passant par un sommet (Mont Izu).

Départ d'Anglet à 7h30, démarrage de la rando à 8h45 depuis le parking situé devant la maison du garde, à l'entrée de la Finca (650m). Cheminement par le petit sentier à gauche (balises jaunes et blanches tout le long de l'itinéraire) dans le bois de conifères. On traverse plusieurs ruisseaux parmi les pentes boisées de pins sylvestres et de hêtres sur le flanc sud du Bianditz. Arrivée au col de Burnaitzegi (715m), belle perspective sur la Rhune et la vallée de la Bidassoa. Nous quittons le sentier balisé pour gravir un petit sommet (Bidango Gaña, 781m) en suivant la clôture puis continuons sur la crête jusqu'au col d'Almendruiz (645m) puis sur le sommet du même nom (712m). Nous y faisons une brève pause et pouvons enfin découvrir la dépression occupée l'année dernière encore par le lac d'Artikutza au fond de la vallée, enchâssée dans son écrin de forêts. Toujours en suivant le chemin balisé, nous passons le Col de Pagoletta (650m). Présence de vestiges mégalithiques (dolmens) et d'une borne sculptée parmi d'autres qui se trouvent à plusieurs endroits dans la Finca. Datant du Moyen Âge, elles délimataient ce domaine qui appartenait alors à la collégiale de Roncevaux. Nous laissons le sentier qui descend sur la droite vers le lac et poursuivons notre progression vers l'Izu. Une pente douce en contrebas de la crête nous hisse au croisement menant à la cime du mont Izu (828 m, 11h25), point culminant de la randonnée. Sur ce sommet se trouvent une clôture de barbelés rouillés désormais à moitié enterrée et la borne avec sa plaque géodésique. Beau panorama, sur la côte notamment que l'on découvre sous un angle différent. Descente vers le village en suivant une piste glissante. Nous passons en bordure du barrage, le lac a disparu, vidangé en début d'année. Il reste le cours d'eau naturel au fond de cette dépression qui sera bientôt recouverte de nouvelles plantations. Arrivée au village abandonné d'Artikutza à l'ambiance très particulière : enfoui au coeur de la forêt basque avec sa chapelle, ses maisons restaurées et son musée écologique (fermé), on le dirait mystérieusement figé dans le temps. Après cette visite et la pause pique-nique (12h30 à 13h15), nous quittons le chemin qui fait le tour de l'ancien et suivons toujours le balisage blanc et jaune qui remonte une crête boisée. Passage d'un collet (507m) et arrivée à une belle cascade qui se jette dans le vide (Erroiariko Erreka, 455m). Nous ne pouvons malheureusement pas trop nous approcher pour la photographier, la falaise est verticale et le sol glissant. Le sentier forestier remonte encore et rejoint finalement la route (622m, 14h35). Arrivée à 15h15 à la maison du garde de la Finca où nous avons garé les voitures. Quelques chasseurs (battue au sanglier) et un groupe de jeunes collégiens basques encadrés par leurs professeurs et partis pour 3 jours de randonnée depuis Oyartzun. Sinon très peu de monde tout au long de ce beau parcours : le garde au départ, 2 cueilleurs de champignons et un employé municipal au village occupé à des travaux d'entretien. Partage du verre de l'amitié dans l'ostatua Intxixu Erretegia à Ugaldetxo près d'Oyartzun.

Météo : agréable journée d'automne, temps assez nuageux le matin laissant place à un beau ciel bleu l'après-midi. Très léger vent de SSE le matin (5km/h). Températures : 11°C au départ et 18°C en fin de randonnée.

Dénivelé positif total : 670m

Distance parcourue : 16Km

Temps de marche : 5h30

 

Copyright © RB64